Toutes les actualités

Comment faire progresser la démarche d’achat responsable ?

9 juillet 2020

Nombreuses sont les organisations achats privées et publiques qui ne savent pas comment mettre en œuvre un plan de progrès pour leur démarche d’achat responsable de manière durable. Ci-après, proposition d’une méthode en 3 étapes.

Les parties prenantes exigent toujours plus d’engagement de la part des entreprises privées et publiques dans la démarche RSE. Certaines ont déjà mis en place des plans d’action avec une organisation dédiée. Cependant, la fonction achat ne prend pas toujours le lead pour piloter les actions RSE au sein de leur chaine de valeur. Et pourtant, il y a là un gisement de création de valeur à la disposition des managers achat. La proposition ci-dessous se veut avant tout pragmatique avec des actions concrètes à formaliser dans le rapport extra financier de l’entreprise.


Développer les achats auprès du STPA

Dans le cadre de la loi Handicap, l’entreprise assujettie qui ne remplit pas son obligation d’emploi doit verser une contribution à l’organisme collecteur. Le montant de celle-ci peut parfois atteindre plusieurs millions d’euros pour les grandes entreprises. Pour faire baisser le montant de cette contribution et agir sur le levier social via l’inclusion des personnes en situation de handicap, la loi permet aux entreprises de déduire 30% du CAU des factures des prestataires du STPA (ESAT, EA et TIH) du montant de la contribution, et ce, jusqu’au seuil plafond pouvant atteindre 75%. Pour développer ces achats auprès du STPA, il convient d’adresser des familles d’achat de la chaine de valeur de l’entreprise (sous-traitance industrielle, prestations intellectuelles par exemple). Le STPA est en pleine transformation et c’est en partie la responsabilité des acheteurs de faire progresser l’offre de service du STPA en faisant confiance à ces entrepreneurs. Je recommande la mise en place de KPI dédiés à ces achats STPA.


Piloter les risques

En complément des achats auprès du STPA, piloter les risques liés à l’acte d’achat est au cœur de la démarche d’achat responsable. La réglementation se durcit en faveur de la démarche RSE (Loi Sapin 2 et devoir de vigilance depuis 2017, RGPD en 2018, Loi handicap (cf Loi Avenir Professionnel avec ses décrets parus en 2018 & 2019), Loi Pacte (2019), Minerais de Conflit pour Janvier 2021 …etc.). Les acheteurs sont concentrés sur les activités de sourcing, d’appels d’offres et de négociation mais pas suffisamment sur le pilotage des risques. En atteste les impacts lourds dans la chaîne d’approvisionnement depuis la crise sanitaire COVID-19. Piloter les risques permet d’éviter la destruction de valeur. L’acheteur doit cartographier et évaluer les risques via une matrice des risques. Cet outil est justement recommandé par la certification ISO20400 et le Label RFAR.


Structurer avec un référentiel

Pour accélérer et structurer la démarche d’achat responsable, les travaux de mise en conformité au regard des exigences d’un référentiel comme celui du Label RFAR et/ou de l’ISO 20400 est l’étape clef d’un tel projet. C’est avant tout un projet d’entreprise car il embarque toutes les fonctions de l’entreprise. Le référentiel pose les bonnes questions aux métiers de l’entreprise et permet d’identifier rapidement les actions urgentes à mettre en œuvre. Obtenir le Label RFAR et/ou la certification ISO 20400 est la reconnaissance d’un tiers reconnu et qui atteste la maturité d’une organisation achat sur sa démarche d’achat responsable. Les Directions achats qui ont entrepris cette démarche affirment avoir pu quantifier la richesse de leur processus, développer la coopération avec les prescripteurs et les fournisseurs, et, mieux intégrer les critères RSE grâce à cette démarche de progrès.


Ces trois étapes permettent aux Directions des achats de concrétiser leurs actions dans le bilan extra-financier et de les communiquer aussi bien en interne qu’en externe de l’entreprise contribuant ainsi activement à la performance RSE de l’entreprise.


Par Yann Le Coz

Article paru dans La Lettre des Achats – Juillet & Août 2020

MENU